Obtenir un label qualité permet de développer son entreprise

Le coin des pros - Article - Lundi, 23 Juin - 16:37

Label, BTP, certification, qualification, appellation, entreprise du BTP

Labels BTP

Dans le secteur du bâtiment la concurrence est rude et les artisans souffrent souvent d’une mauvaise image. Nombreux sont les particuliers qui ont eu à pâtir d’un plombier ou d’un électricien peu scrupuleux. Afin de rassurer les clients mais aussi de reconnaître le savoir-faire des artisans professionnels de nombreux labels ont été créé. Ces distinctions sont aujourd’hui très importantes pour les professionnels du bâtiment car cela permet d’attirer de nouveaux clients mais aussi de se distinguer de leurs concurrents.

 

Se distinguer de la concurrence et faire venir de nouveaux clients

 

Dans le secteur du bâtiment les labels ne manquent pas. Certifications, qualifications ou encore appellations, les labels sont légions et tous se veulent être une garantie pour le client. Face aux très nombreux labels de qualité présents dans le secteur du bâtiment, il faut savoir que tous ne se valent pas. Toutefois, l’obtention d’un label est une très bonne manière de se distinguer de ses concurrents. En effet, le BTP est un secteur très concurrentiel où tout est bon pour se démarquer.

 

En obtenant un label une entreprise voit dans un premier temps son savoir-faire reconnu. Cette distinction est importante car elle souligne les efforts réalisés par les artisans, mais c’est aussi un très bon moyen de dynamiser l’activité de son entreprise. En effet, l’entreprise qui met en avant les labels qu’elle a obtenu à beaucoup plus de chances de décrocher des chantiers. Les particuliers sont réceptifs à ce type de reconnaissance. Il s’avère que ces distinctions sont recherchées par les clients qui sont ainsi rassurés sur la qualité de la prestation qui leur est proposée. Il s’agit donc d’un bon moyen de dynamiser son activité.

 

Quel label demandé pour son entreprise ?

 

A l’image de la diversité des corps de métiers dans le BTP, les labels sont très nombreux et couvrent toutes les professions. C’est pourquoi, il est très important de procéder à des recherches avant même de faire les premières démarches. Il faut d’abord identifier les labels qui concernent son secteur d’activité, un plombier n’aura pas forcément besoin d’un label « RGE » et encore moins d’une certification « Qualifelec ». D’autre part, il faut définir quelle partie de son entreprise est à mettre en avant par le label. En effet, il existe des labels qui distinguent les compétences techniques, les méthodes organisationnelles, les bonnes démarches environnementales, mais aussi des labels qui attestent de la bonne qualité des produits installés. Enfin, il faut savoir quels types de clients sont ciblés : des particuliers, des collectivités locales, des entreprises privées. Là encore, ces différents clients potentiels ne sont pas réceptifs aux mêmes types de labels.

 

Ainsi pour récapituler, il faut donc passer du temps à rechercher le label qui convient :

 

1. A son secteur d’activité
2. A une partie bien précise de son entreprise qu’il est question de mettre en valeur
3. A une clientèle bien précise qui sera réceptive à ce label

 

D’autre part, il est important de savoir que si tous les labels ne se valent pas c’est avant tout parce que certains sont beaucoup plus faciles que d’autres à obtenir. En effet, il existe des labels comme AB5, délivré par la Capeb ou encore la mention Artisan, qui sont très simples à obtenir, puisqu’il suffit de justifier de l’inscription de son entreprise au Répertoire des métiers. Or, c’est parce qu’ils sont faciles à obtenir que ces labels ont moins de valeur.

 

Pour se démarquer, il vaut mieux compter sur des labels beaucoup moins accessibles. Les certificats de qualité qui valoriseront le mieux l’entreprise sont ceux qui ne peuvent être attribués que suite à un audit très strict de l’entreprise. Pour obtenir ce type de distinction l’entreprise et ses artisans sont évaluées par des organismes qui délivrent ces labels. Ces derniers vont jusqu’à se renseigner auprès des clients de l’entreprise pour vérifier qu’ils sont satisfaits. Généralement ces distinctions sont attribuées pour une durée limitée, qui va de 3 à 4 ans. Au terme de cette période si l’entreprise souhaite renouveler son label, elle doit subir une nouvelle évaluation.

Label, BTP, certification, qualification, appellation, entreprise du BTP
Les solutions de communication du mag RD
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG RD Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité RD
Abonnez vous à RD
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+