5 idées pour améliorer l’isolation de son logement

Conseils travaux - Article - Jeudi, 17 Mars - 11:45

Isolation thermique, isolation toiture, isolation mur, isolation sol, rénovation fenêtre, travaux isolation thermique, diagnostic de performance énergétique,

5 conseils d'isolation

L’isolation des logements est un véritable problème en France. Selon une enquête menée par l’INSEE en 2010, près d’un Français sur deux a connu des difficultés liées au manque d’isolation de son logement. Autrement dit, 3,5 millions de personnes ont déclaré souffrir du froid lorsqu’ils sont chez eux. Voilà pourquoi l’isolation des logements est une priorité. Si ces travaux ont un coût, de nombreuses aides sont disponibles pour aider les ménages les plus modestes. Enfin améliorer son isolation est aussi la meilleure façon de ne plus subir les régulières augmentations du coût de l’énergie qui viennent plomber le budget des ménages chaque hiver.   

 

Pourquoi isoler son logement est si important ? Il faut savoir qu’une bonne isolation est bénéfique à plusieurs titres. Tout d’abord, cela permet de faire des économies puisque les factures de chauffage diminuent. Ensuite, cela évite les problèmes d’humidité. Enfin, une bonne isolation améliore le confort de son logement. La question de l’isolation est d’autant plus importante qu’en France ce type de travaux n'est pas encore suffisamment pris au sérieux par les ménages. L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie a mené une petite enquête qui démontre qu’une maison individuelle mal isolée perd énormément de chaleur et a pointé du doigt les endroits de la maison qui font perdre le plus de chaleur, ainsi :

 

  • 20 à 30% de la chaleur est perdue par le toit
  • 20 à 25% de la chaleur est perdue par les murs
  • 10 à 15% de la chaleur est perdue par les fenêtres
  • 7 à 10% de la chaleur est perdue par les planchers
  • 5 à 10% de la chaleur est perdue par les ponts thermiques

 

Avant de se jeter tête baissée dans des travaux d’isolation, il est recommandé de faire un diagnostic de performance énergétique (DPE). Les résultats de cet examen vous guideront vers les travaux d’isolation prioritaires à mener.

 

Calfeutrer fenêtres et portes

 

Au moment d’entreprendre des travaux d’isolation, il est très fortement recommander de rénover ses fenêtres. Les évolutions techniques en matière de menuiserie et de vitrage ont permis l’élaboration de fenêtres particulièrement isolantes qui ne laisseront plus échapper la chaleur. Des fenêtres double ou encore triple vitrage constituent le meilleur moyen de renforcer son isolation. Toutefois, le prix de ces fenêtres reste encore un obstacle pour bon nombre de ménages. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’Etat et les régions proposent des aides financières comme le crédit d’impôt transition énergétique

 

Il est possible d’améliorer l’isolation des fenêtres sans en changer, grâce au calfeutrage. Des produits existent en plastique ou amovible et permettent de renforcer l’isolation des fenêtres. Il est également recommandé de calfeutrer tous les espaces qui laissent passer l’air que ce soit avec une serviette ou du linge. Enfin l’installation de rideaux est un excellent moyen de renforcer l’isolation.

 

Les portes laissent aussi échapper la chaleur, voilà pourquoi il est conseillé de les calfeutrer avec du linge, des mousses ou des boudins de calfeutrage pour empêcher la chaleur de passer par le bas de la porte. 

 

Isoler les murs

 

L’isolation des murs est une étape importante car elle va considérablement améliorer le confort de l’habitat. Fini les murs froids, avec quelques travaux ce problème sera résolu. Il existe deux types d’isolation pour les murs à prendre en compte :

 

  • L’isolation thermique par l’extérieur
  • L’isolation thermique par l’intérieur

 

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est la solution la plus efficace. Cette méthode supprime les ponts thermiques et cette opération peut également servir de ravalement pour l’aspect extérieur de l’habitation. Un autre avantage non négligeable de l’isolation thermique par l’extérieur est qu’elle ne modifie pas la surface habitable du logement et les travaux peuvent se faire alors que l’habitat est occupé.

 

L’isolation thermique intérieure s’applique principalement aux appartements. Avec cette méthode, il y a quelques inconvénients. Tout d’abord la surface habitable va se retrouver réduite, ensuite les travaux vont obliger les habitants à quitter le logement. Toutefois, l’isolation thermique intérieure reste une étape importante pour qui souhaite améliorer l’isolation de son habitat. Enfin, cette méthode est moins couteuse que l’ITE.

 

Isoler le sol                           

 

L’isolation du sol peut se faire avec différents matériaux : la laine de roche ou la laine de verre. Ces deux matériaux sont disponibles sous la forme de rouleaux ou de panneaux. Il est possible d’opter pour une solution isolante encore plus écologique : le chanvre. L’isolation du sol représente un coût certain. Toutefois, il existe plusieurs aides pour aider les ménages à faire face à ces dépenses, comme le crédit d’impôt transition énergétique, des aides de l’Anah, mais aussi des aides mises à disposition par les collectivités locales. 

 

En posant de la moquette ou à défaut des tapis vous éviterez que la chaleur s’échappe par le sol. De plus, l’installation de moquette est toujours plus agréable pour les habitants qui n’auront plus à marcher sur un sol froid.

 

Bien ventiler son logement

 

Il ne sert à rien de faire des travaux d’isolation, si ces derniers ne sont pas associés à un bon système de ventilation. Il existe plusieurs systèmes de ventilation : la ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux et la VMC double flux. Une bonne ventilation est la clé pour éviter tout problème d’humidité dans votre logement. L’air d’un logement est chargé en vapeur d’eau, ce qui peut dégrader un logement en créant des moisissures ou en attaquant la peinture. Pour éviter ce phénomène, il est recommandé de poser un pare-vapeur au moment des travaux d’isolation.  

 

Traiter les ponts thermiques

 

Les ponts thermiques sont les premiers ennemis de quiconque souhaite procéder à des travaux d’isolation. Les ponts thermiques correspondent à des endroits où la résistance thermique est moindre. Lorsqu’il est question de ponts thermiques les regards se tournent généralement vers les fenêtres dont les interstices laissent passer la chaleur. Or, les ponts thermiques existent dans de nombreux autres endroits, et notamment dans la zone où se fait la jonction entre le toit et les murs, entre le plancher et les murs ou encore entre le balcon et le mur. C’est pourquoi, il est judicieux de procéder à un diagnostic de performance énergétique afin de repérer ces ponts thermiques et de les isoler.   

 

La toiture une étape indispensable pour les propriétaires de maison

 

Pour les propriétaires de maison individuelle, l’isolation des combles est l’étape à ne pas oublier. Isoler correctement sa toiture va améliorer les performances thermiques de la maison de manière significative. Il faut rappeler que 20 à 30% de la chaleur qui se perd dans un logement s’envole par le toit. Au vu de ces chiffres, la nécessité d’isoler sa toiture n’est donc plus à prouver.

Isolation thermique, isolation toiture, isolation mur, isolation sol, rénovation fenêtre, travaux isolation thermique, diagnostic de performance énergétique, crédit d’impôt transition énergétique, rénovation énergétique
Les solutions de communication du mag RD
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG RD Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité RD
Abonnez vous à RD
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+