Isolation: quel matériau pour quel usage ?

Conseils travaux - Article - Jeudi, 16 Août - 13:24

matériau, isolation, maison

Rédigé par Nicolas

Béton cellulaire, laine de verre, polystyrène, fibre de bois… il existe de nombreux matériaux isolants. Comment vérifier les performances du produit que vous souhaitez utiliser, et comment choisir le bon isolant en fonction de vos besoins ? Quelques conseils pratiques pour ne pas se sentir isolé !

 

Vérifier le coefficient de conductivité et la résistance thermique

 

Le coefficient de conductivité thermique correspond à la faculté de transmettre la chaleur. C’est évident l’inverse de l’effet recherché en matière d’isolation ! Il faut donc choisir un produit possédant un faible coefficient de conductivité : plus le chiffre sera petit, plus le matériau aura un pouvoir isolant élevé.

 

La résistance thermique (R) : Ce chiffre est étroitement lié à l’épaisseur du matériau isolant. Pour une épaisseur donnée, plus la résistance thermique sera importante et plus le produit sera isolant.

 

 

Choisir un produit labellisé

 

Certification ACERMI : Cette certification ne vous garantit pas de trouver le produit miracle, mais donne une indication utile sur la validité du marquage CE. Elle permet d’être sûr que toutes les caractéristiques déclarées sont réelles : la résistance thermique et la conductivité (évoquées précédemment), mais également le comportement de l’eau ou le comportement mécanique.

 

Certification NF ou CSTBat : Ces deux certifications sont relatives aux matériaux d’isolation porteurs tels que le béton cellulaire ou les briques. Leur intérêt réside dans l’indication des aptitudes à l’emploi en fonction de l’application que vous souhaitez faire du produit isolant.

 

 

Le bon isolant au bon endroit

 

La phase la plus délicate va être de choisir le bon matériau isolant en fonction des différentes parties de votre habitat, mais également en fonction de ses caractéristiques. Qu’il s’agisse d’une construction neuve ou d’une rénovation, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel. Seul un diagnostic thermique approfondi peut permettre de trouver les sources de déperdition énergétique et d’y remédier.

 

Selon la partie de la maison à isoler, différents produits sont envisageables :

 

Pour les murs porteurs et les cloisons : le béton cellulaire

Ce type de béton prend la forme de blocs à coller. C’est un matériau « à isolation répartie » qui ne nécessite aucun ajout de matériau d’isolation supplémentaire. On dit qu’il est 2 en 1 : à la fois porteur et isolant.

 

 

Pour les murs porteurs uniquement : le monomur terre cuite

Le monomur en terre cuite peut se présenter sous forme de briques. Il permet d’assurer une bonne qualité de l’air intérieur.

 

 

Pour les murs non porteurs : béton de chanvre

Il s’agit d’un matériau de construction isolant dans la masse. Le béton de chanvre est couramment utilisé pour la construction de bâtiments labellisés "BBC Effinergie".

 

 

Toitures : les laines minérales, laines de verre et de roche

Elles se présentent la plupart du temps sous forme de rouleaux. Ce sont des matériaux qui suppriment l'effet des parois froides des murs en contact et qui contribuent à réduire la consommation de chauffage.

 

 

Les planchers : polystyrène ou fibre de bois

Le polystyrène peut être expansé ou extrudé. Respectueux de l’environnement, il offre des performances thermiques très importantes, particulièrement sous sa forme extrudé. Quant à la fibre de bois, elle constitue un très bon compromis grâce à sa capacité à protéger contre le froid l’hiver et la chaleur l’été.

 

 

Quelques conseils supplémentaires pour bien démarrer vos travaux d'isolation: rendez-vous sur notre magazine consacré aux fenêtres, vitrages, et menuiseries.

 

Les solutions de communication du mag RD
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG RD Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité RD
Abonnez vous à RD
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+